AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mieux vaut tard que jamais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyrion

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Mieux vaut tard que jamais...   Dim 4 Jan - 3:45

Les jours et les nuits se suivaient, ternes et fades. Mon exil était volontaire, il était nécessaire de délaisser tout ce qui me retenait à ce monde, se réfugier dans un des nombreux sanctuaires bénis par les dieux, et me plonger dans mes recherches, loin des guerres interminables, des querelles insignifiantes et de tout ce qui rythmait la vie des habitants de Melrath Zorac.

Mon orbe pour seule compagnie, je me plongeais dans les livres et la magie des anciens pour explorer des mondes interdits, en quête de nouveaux horizons à explorer, de cités plus prestigieuses, de sociétés moins décadentes.
Mes recherches m'affaiblissaient de jour en jour, et je le ressentai. Je n'étais plus en mesure de lutter contre mes ennemis, ils se feront une joie de me tuer. Ironie du sort, ceux là même ne comptaient plus, ainsi que mes anciens compagnons.

L'immortalité que nous ont octroyé les dieux pesait lourd, il n'y a pire fardeau que celui d'errer sans fin dans un monde dépourvu de sens, obligés de s'entretuer pour satisfaire nos instincts les plus primaires. Nous avions l'habitude de tuer pour honorer nos dieux, et agrandir leurs pouvoirs, mais cela n'a satisfait qu'une minorité. Les combattants, cupides, oublièrent même ceux qui leur avaient donné leurs pouvoirs pour trouver des causes mortelles à leurs combats sans fin.

Les dieux n'existent plus, notre monde sombre dans le chaos et l'indifférence, mais cela n'a plus d'importance. Les rares attaches qui me retenaient se brisent peu à peu, mais il me reste des tâches à accomplir avant de me libérer, et les promesses sont sacrées.

Il y a quelque temps, je me serai fié au vent pour m'emmener vers elle, mais comme la plupart des humains, j'ai délaissé les divinités, me contentant de demander mon chemin au premier venu. Ils avaient choisi le désert. Un endroit inhabité, non convoité, et sans attrait particulier. Ils tenaient donc tant à rester en paix.

Une cape noire et l'obscurité comme seule couverture, je m'avançais lentement, sans se soucier des bêtes qu'abritait cet endroit, jusqu'à l'entrée du camp. Je ne m'étais pas trompé, le lieu était désert à cette heure tardive. Un regard pour m'assurer que j'étais seul, avant d'aller s'asseoir en retrait, là où seuls les rôdeurs aguerris auraient pu me remarquer, et de sortir une flûte. J'esquissai un sourire, ils sont nombreux à l'avoir, mais peu d'entre eux auraient pensé à une telle utilisation.
Une mélodie imperceptible aux humains, c'est tout ce dont j'avais besoin pour attirer l'attention de son rat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur
rat Arthur
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais...   Dim 4 Jan - 13:39

Le rat court dans tous les sens.
Il n'a pas l'air d'aimer la poussière qui vole à chaque geste que la prêtresse fait.

Il couine de mécontentement à chacun de ses rires, se trouve un endroit où fureter, lui aussi.

Un son.

L'humaine n'a pas l'air de l'avoir remarqué.

Dehors...

Il hésite, s'approche de la sortie, reviens.

Elle a vu son manège, il doit se dire que son absence ne l'inquiétera pas, alors.

Furtivement, il s'extrait du dessous et longe les batiments pour atteindre le son.

Celui-ci provient d'un humain, qu'il reconnait.

A deux pas de lui, il s'arrête, se met sur deux pattes comme pour le saluer ou mieux le voir, et attend, sur le qui-vive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrion

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais...   Dim 4 Jan - 19:12

Mon attente fut brève, il n'avait rien oublié. Les rats de la cité sont infaillibles, et celui là sortait du lot. Il surgit de nulle part, et se dressa sur ses pattes arrières. Je ne pensais pas qu'elle lui aurait appris de nouvelles astuces.
Je range ma flûte et tends la main vers le rat, qui s'approche lentement, reniflant pour s'assurer que tout va bien, avant de s'y installer. Je le ramène vers moi, le regardant attentivement, s'assurant qu'il est en bonne santé.


«Elle prend bien soin de toi, j'espère. Tu as l'air en forme, et bien propre. Quelle idée de rester avec une prêtresse... »

J'étais curieux de savoir si elle avait changé, si la fréquentation de Tigrrr ne l'avait pas rendue bizarre, où si les idéaux de Chamsin lui plaisaient toujours. Mais ce serait futile de demander tout cela à Arthur, il faudra aller voir par moi même. Je lui murmurai de me guider vers sa maîtresse, et le déposa au sol, avant de me lever pour le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur
rat Arthur
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais...   Dim 4 Jan - 21:23

A peine eut il touché le sol qu'il repartit en sens inverse, guidant le nécromancien entre les tentes, vers l'édifice de pierre.

Sur le seuil il s'arrêta, attendant peut être que l'homme soit à sa hauteur, puis il descendit lentement, cherchant presque à etre discret... Ou a faire comprendre qu'il fallait l'être?


Parvenu au bas des marches, là où seuls les brasero peuvent illuminer la pièce, il se glissa le long des colonnes en direction de la prêtresse, occupée à étudier à la lumière une tête de statue qu'elle tenait fermement dans ses mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mieux vaut tard que jamais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BEATRICE
» ANNIVERSAIRE MAGALI
» Bon anniversaire Scorp'
» presque plus un oeuf....
» Premier sourire du printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES PORTES DU VILLAGE :: Visiteurs, suivez les flèches !-
Sauter vers: